08 mars 2017

Visite de l'exposition "L'Effet Vertigo" au MAC VAL



Les étudiants de VIA FERRATA ont visité le Musée d'art contemporain du Val-de-Marne et l'exposition "L'Effet Vertigo". Cette visite a été organisée et menée par Daphné Brottet, conférencière.

Situé à Vitry-sur-Seine (94), le Mac Val est le premier musée consacré à la scène artistique contemporaine en France depuis les années 50 jusqu'à nos jours. Reprenant les bases de l'architecture moderne du Style International instauré par Le Corbusier, l'édifice dispose d'un centre de documentation et de vastes espaces pour les expositions temporaires, les événements ponctuels organisés par l'équipe et les curateurs, les critiques et les artistes invités ainsi que pour les résidences. Conçu par l'atelier d'architecture Jacques Ripault et Denise Duhart, il a été inauguré en 2005.
Pour ses 10 ans d'existence, Alexia Fabre, Directrice du Musée, Conservatrice en Chef, décide de célébrer ce tournant par une exposition de la collection sous l'angle de l'Histoire, des histoires, et du regard porté sur elles depuis le champ de l'art contemporain. En effet, dès 2015, l'exposition "L'Effet vertigo" révèle par la métaphore en quoi il est question d'un double mouvement du regard, du sens et des significations. Son titre renvoie directement au procédé cinématographique inventé par le réalisateur anglais Alfred Hitchcock. L'effet vertigo consiste en la combinaison d'un travelling de la caméra additionné à un zoom de sens opposé au sein d'un même plan. Ce dernier vise à faire ressentir le vertige, l'effroi ou la fascination d'une situation au spectateur. 


Ainsi, c'est dans ce mouvement complexe convoquant le visible et l'invisible, le notoire et l'évocation, le proche et le lointain, l'intime et le collectif que se joue la scénographie de l'exposition à travers de nombreuses œuvres d'importance. Avec les étudiants, nous avons pris place dans la partition en vue de comprendre le projet, les œuvres qui le constituent mais aussi la nécessité de notre présence. Spectateurs et créateurs, les étudiants se sont sentis interpellés par les réalisations de Xavier Veilhan, Felice Varini, Renaud Auguste- Dormeuil, Antoinette Ohannessian, Nøne Futbol Club, Pascal Convert, Lahouari Mohammed Bakir, Mélik Ohanian, Jean-Luc Vilmouth, Mathieu Kleyebe Abonnenc, Présence Panchounette, Stéphane Thidet, Gina Pane, Annette Messager, Esther Ferrer, Jean-Luc Verna, Orlan, Christian Boltanski, Michel Journiac ...
Se déroulant comme un récit « où les œuvres portent et sondent les sujets du regard, du modèle, de l’interprétation, de la relecture, de la revisite », le parcours nous a convié à une traversée des territoires géographiques, philosophiques, plastiques et politiques. De plus, le dispositif de médiation (audiophones, minis vidéos à consulter, documents papiers et cartels synthétiques) mis en place au sein du display nous a permis de découvrir les différentes façons d'exprimer les enjeux esthétiques de quelques démarches artistiques et ont créé les circonstances pour générer de la disponibilité, une lecture interprétative ouverte et construite en groupe, adaptée et trouvant un écho individuellement. Ainsi, en nous prêtant au jeu de l'étude de propos (oraux) d'artistes vis-à-vis de leurs œuvres, c'est notre rapport au monde dans son entier que nous avons mis à l'épreuve ; et, le souvenir de la pensée de Maurice Merleau-Ponty surgissant à travers cette phrase : « Le regard obtient un certain nombre de choses selon la manière dont il les interroge, dont il glisse ou appuie sur elles. »
A l'étage - espace consacré au projections de films sur des écrans suspendus - une discussion s'est engagée face à What Shall We Do Next (séquence #2) et plus largement sur l'Œuvre entier de Julien Prévieux. Nous remémorant la rencontre avec lui en novembre dans les ateliers de Saint-Ouen, ces ultimes échanges ont conclu notre séance.
Texte : Daphné Brottet

visuels : Stéphane Thidet, La Crue, 2010
              Philippe Mayaux, Ligne du Masozoïque, 2010-2013



Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici