24 novembre 2017

Workshop avec France hervé



Du 23 au 27 octobre, les étudiants de VIA FERRATA ont participé à un Worshop intitulé Synergie créative entre les arts plastiques et les arts vivants, animé par France Hervé, chorégraphe, danseuse, comédienne et plasticienne.

Objectifs 
Prolonger - par le corps et dans l'espace - des recherches artistiques personnelles.
Incliner à l’amplitude corporelle et à l’approche de supports favorisant cette expansion.
Conjuguer les expériences individuelles dans un esprit d’équipe pour une présentation performative.

Les différentes propositions et ateliers de ce workshop ont été:
Le modeleur - modelé
Manifesto objet
Bascules d'espace
Revisite d'une oeuvre
Impromptus performatifs

Ci-dessous le descriptif de certains de ces ateliers : 

Manifesto objet - carte mémoire 
Chacun avait été convié à apporter à l’atelier un objet ou vêtement de son choix. Une improvisation individuelle s’en est suivie. Le but n'était pas de chercher quoique ce soit de spectaculaire en cette rencontre, plutôt de sonder pour soi-même tout ce qu'il était possible de trouver au travers ( son, odeur, texture, envers- endroit, utilité de base et autre utilisation possible, mouvement, déplacement et ré-invention de sa fonction). Deux jours plus tard, chacun s’est installé à terre avec feuilles de papier et médium libres. La proposition était d’entrer dans le microcosme de son propre objet. Revisiter les souvenirs de cette exploration pour laisser libre-cours à une manifestation graphique via empreintes, reproductions de sons, visions, enchaînement de gestes répétitifs, de prolongements dans l’espace.

Bascules d'espaces
Cette session s’est concentrée à considérer l’espace de l’atelier. Penser cet environnement de travail avec un regard neuf, en faisant le tour de son architecture intérieure, des espaces dans l’espace, des éléments solides manufacturés qui s’y trouvaient (parois sur roulettes, panneaux, tréteaux, châssis, chaises, escabeaux, tables...). Un même exercice fut donné à chaque groupe : créer une bascule de dimension provoquée par un simple déplacement d’objet. Là, il ne s’agissait plus de mettre son propre corps en lumière, mais de devenir invisible au service d’un autre acteur, l’élément concret.

Revisite d'une œuvre
Exercice collectif : Proposer une version performative d'une oeuvre picturale. Saint George terrassant le Dragon de Paolo Ucello ou Oedipe et le Sphinx de Gustave Moreau.

Compte rendu : France Hervé

Le site Internet de France Hervé en cliquant sur ce lien.

 Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.

22 novembre 2017

Rencontre avec Estefanía Peñafiel Loaiza


Les étudiants de VIA FERRATA reçoivent régulièrement la visite d'un artiste qui vient présenter son parcours et son travail. Mardi 14 novembre, ils ont rencontré Estefanía Peñafiel Loaiza.

Estefanía Peñafiel Loaiza est née en 1978 à Quito en Équateur. Après des études d’arts plastiques à la Pontificia Universidad Católica del Ecuador de Quito, elle poursuit en 2002 ses études d’art en France à l’ENSBA à Paris, puis termine par deux post-diplômes obtenus à l’ENSBA-Paris et l’ENSBA-Lyon.
Outre les expositions collectives auxquelles elle a participé, tant en France qu’en Équateur et dans d’autres pays depuis 2001, on note parmi ses expositions personnelles celles au FRAC Franche-Comté ( à rebours, Besançon, 2016), à la Maison Salvan ( casa tomada, Labège, 2016), CPIF ( fragments liminaires, Pontault-Combault, 2015) ; au Crédac ( l’espace épisodique, Ivry-sur-Seine, 2014) ; à la Villa du Parc ( la dix-huitième place, Annemasse, 2013) ; dans des centres d’art en Équateur, à Cuenca ( en valija, Sala Proceso, 2013) et à Quito ( exposición, Arte Actual, 2012) ; à Al Ma’mal ( la visibilité est un piège, Nuit Blanche, Jérusalem-Est, Palestine, 2012) ; à The Hangar ( no vacancy , Beyrouth, 2011) ; au Centre d’art Bastille ( à perte de vue , Grenoble, 2009), à la Galerie Alain Gutharc  (« sismographies, 2012 et  parallaxes, 2009). 


Elle a par ailleurs participé à plusieurs résidences, dont une avec Triangle France (Marseille) dans le désert du Tassili en Algérie, les autres à La Galerie à Noisy-le-Sec, à The Hangar à Beyrouth et au Centre photographique d’Île-de-France, à Pontault-Combault. Elle a par ailleurs réalisé plusieurs performances, notamment au Magasin (Grenoble), au BAL (Paris), au Wiels (Bruxelles) et à la Fondation d’entreprise Ricard (Paris). Elle a également bénéficié de deux commandes publiques en 2014 et 2015, l’une au collège « Barbara » à Stains (récoltes) et l’autre à Chazeleuze avec la DRAC Franche-Comté (oeuvreuses).
Ses oeuvres ont été, entre autres, acquises par le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Fonds national d’art contemporain, plusieurs Fonds régionaux d’art contemporain et la Collection départementale d’art contemporain de Seine-Saint-Denis.
Estefanía Peñafiel Loaiza vit et travaille à Paris. Elle est représentée par la galerie Alain Gutharc (Paris)




Photo 1 :
Sans titre (figurants), 2009
action, installation, archive, fioles en verre, gomme à effacer, journaux, liste, dimensions variables
Centre Culturel Suisse, exposition Usages du document"
© Marc Domage

Photo 2 :
Un air d’accueil, 2013-2015
série photographique, dimensions variables
 

Photo 3 :
La véritable dimension des choses  nº 1, 2011
compas, grain de maïs (40 x 20 x 4 cm)
Galerie Alain Gutharc, exposition sismographies
© Aurélien Mole



Le site Internet de Estefanía Peñafiel Loaiza en cliquant sur ce lien.


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.    

20 novembre 2017

Visite de Fine Arts Paris



©Tanguy de Montesson

Les étudiants de VIA FERRATA ont visité Fine Arts Paris, le nouveau Salon des Beaux-Arts du 16e siècle à nos jours, au Palais Brongniart. Cette visite a été organisée et menée par Gabriel Battala, historien de l'art.

" Fort du succès rencontré par Le Salon du Dessin en tant que salon de spécialité, ses organisateurs proposent une nouvelle manifestation embrassant les différentes disciplines des Beaux-Arts.
Fine Arts Paris, mêlant dessin, peinture et sculpture, est un Salon (...) préservant l’esprit convivial et chaleureux du Salon du Dessin et s’ouvrant à tous les collectionneurs et amateurs d’art.
Fine Arts Paris réunit une trentaine de galeries renommées, françaises et internationales et présente des stands pluridisciplinaires de peintures, dessins et sculptures du 16e siècle à nos jours."


Le site Internet de Fine Arts Paris en cliquant sur ce lien.


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici. 

11 novembre 2017

Rencontre avec Laetitia Badaut Haussmann

Les étudiants de VIA FERRATA reçoivent régulièrement la visite d'un artiste qui vient présenter son parcours et son travail. Mardi 7 novembre, ils ont rencontré Laetitia Badaut Haussmann.

Laëtitia Badaut Haussmann vit et travaille entre Paris et Londres. 
Diplômée de l’École Nationale Supérieure d’Arts de Paris-Cergy en 2006, elle est lauréate du prix AWARE 2017 (Archives of Women Artists, Research and Exhibitions). 
Elle a intégré le programme de résidence du Pavillon au Palais de Tokyo en 2011-2012, et a été lauréate de la résidence de la Villa Kujoyama à Kyoto, Japon, en 2016 pour son projet LFCJP16. Elle a présenté un solo show à la FIAC / Secteur Lafayette au Grand Palais (2015). Son travail a fait l’objet de nombreuses expositions solo ou collectives, parmi lesquelles la Maison Louis Carré avec Lab’Bel (FR), Syntax (Lisbonne, PT), FUTURA (Prague, CZ), MUDAM (LU), Centre Pompidou (Metz, FR), Hepworth Wakefield (G.-B.), @KCUA Gallery (Kyoto, JP), La Galerie (Noisy-le-Sec, FR), VIA FARINI (Milan, IT), Passerelle CAC (Brest, FR), Palais de Tokyo et MAMVP (Paris, FR), MRAC (Sérignan, FR), IAC (Villeurbanne, FR); MMSU (Rijeka, HR); Benaki Museum (Thessaloniki, GR); Gesso Art Space (Vienna, AT). 

LBH est représentée par la Galerie Allen à Paris où elle a récemment présenté une exposition personnelle.
 
Photo 1 :
Dernier été, 2017
21 x ballons gonflables en plastique, 51cm diamètre chacun. Edition de 5 ex + 2 AP
Courtesy of the artist and Galerie Allen, Paris

Vue d'exposition La politesse de Wasserman, curateurs Silvia Guerra et Laurent Fievet, Maison Louis Carré, Bazoches-sur-Guyonne, France
© Martin Argyroglo

Photo 2 :
L'Amour est plus froid que la mort n°4, 2017
acier et aluminium, velours, mousse, dimensions variables Courtesy of the artist and Galerie Allen, Paris
Vue d'exposition  "Scatered Disc", curateur Barbara Sirieix, Futura, Prague, République Tchèque

Photo 3 :  
DB/S 8, 2016
contreplaqué, dalles, colle, métal
400 x 105 x 270 cm
Courtesy of the artist and Galerie Allen, Paris
Production : Hepworth Wakefield
Vue d'exposition "Hämatli & Patriae", curateur Nicolo' Degiorgis, MUSEION, Bolzano, Italy

Le site de la Galerie Allen en cliquant sur ce lien.


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.