18 octobre 2018

Conférence de Charlotte Charbonnel


L’artiste Charlotte Charbonnel viendra présenter son travail lors d’une conférence aux Beaux-Arts de Paris le vendredi 26 octobre, dans l’amphithéâtre des Loges à 17h. Cette conférence s’inscrit dans la programmation culturelle de l’école, sous la direction de Jany Lauga, et à l’invitation de Luc Chopplet, responsable de VIA FERRATA. Cette conférence est ouverte au public dans la limite des places disponibles.

Charlotte Charbonnel, née en 1980, vit et travaille à Paris. Elle est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs, secteur Art / Espace, avec les félicitations du jury en 2008 ainsi que de l’École Supérieure des Beaux-Arts de Tours. Son travail se nourrit de voyages et de résidences qu’elle a pu effectuer, comme celle de 3 mois passée à la Sanskriti Kendra à Delhi. Ses recherches sur les phénomènes naturels et physiques l’amène souvent à proposer des installations in situ liées à l’espace architecturale du lieu qui l’invite. Son travail est représenté par la galerie Backslash à Paris et a été exposé à la Maréchalerie de Versailles, à la Verrière Hermès de Bruxelles, au Musée Réattu en Arles, au château de Chamarande, à la Gaité Lyrique et au Palais de Tokyo à Paris. Elle a été nommée Women to Watch 2018 par le National Museum of Women in the Arts de Washington. 

La conférence proposera une vision globale du travail en regard du catalogue monographique A07 A17 édité à l’occasion de la dernière exposition personnelle de Charlotte Charbonnel qui s’est tenue à la galerie Backslash à Paris en mars/avril 2018. Cet ouvrage a pour ambition de traduire 10 ans de travail avec pour fil rouge la notion d’œuvre laboratoire, d’expérimentation et d’empirisme. 
Charlotte Charbonnel essaie de questionner à la fois la notion de paysage et la transformation de l’énergie et de la matière, en tentant de capturer des phénomènes naturels et physiques. Elle s’inspire d’expériences scientifiques afin de révéler une forme d’invisibilité.
 Cette présentation s’appuiera sur des descriptions d’œuvres marquantes dans son parcours et qui ont permis le développement du travail actuel. 


Le Site Internet de Charlotte Charbonnel en cliquant ici.
Le Site Internet de la programmation culturelle des Beaux-Arts de Paris en cliquant ici.


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook.  
 

12 octobre 2018

Visite de l’ESAD, école supérieure d’art et de design d’Orléans


Vendredi 28 septembre, les étudiants de VIA FERRATA se sont rendus à Orléans pour une journée de découvertes : guidés par Xavier Girrard - responsable de la classe préparatoire de l’ÉSAD - et par Aurélie Lesieur - chargée des publics du FRAC - les élèves se sont rendus aux Turbulences / FRAC Centre, lieu unique mêlant création contemporaine et architecture innovante. Après la visite de cet espace extraordinaire, ils ont rejoint l’ÉSAD via la cathédrale d’Orléans et quelques lieux emblématiques de la ville comme la place du Martroi ou l’hôtel Groslot. L’après-midi a été consacré à la découverte de l’école d’art et de design : rencontre avec Jacqueline Febvre, sa directrice, visite des salles de cours, des ateliers et des pôles techniques. 

Au cœur du Loiret, au centre de la ville d’Orléans, l’ÉSAD Orléans / École supérieure d’art et de design, occupe en région Centre une place particulière au sein du réseau des écoles d’art sous tutelle pédagogique du ministère de la Culture, avec une orientation design affirmée et la chance d’une situation privilégiée dans une ville en plein essor, proche de Paris et des grands axes. Héritière de l’École gratuite de dessin née en 1786, devenue École des Beaux-arts puis Institut d’arts visuels/IAV en 1976, et enfin ÉSAD Orléans en 2011, l’École a pris le parti de s’ouvrir aux métiers nouveaux de la création et du design contemporain, et de donner aux étudiants, dans un contexte économique en plein changement, toutes leurs chances de mener, au cours de leurs trois ou cinq ans dans l’établissement, une recherche personnelle de fond et une préparation à une vie professionnelle. 
Aujourd’hui, l’ÉSAD Orléans dispense un enseignement sur 3 ans et 5 ans après le bac, à temps complet et délivre les diplômes nationaux du Ministère de la Culture, DNA / grade Licence (3 ans) et DNSEP / GRADE Master (5 ans) en design visuel / graphique ou design objet / espace. 
La spécificité design de l’École, du signe à l’espace, ses relations nombreuses avec des écoles à l’étranger, attirent un grand nombre de candidats de la France entière et de tous pays. Elle accueille près de 300 étudiants, dont près de 40 proviennent de pays étrangers. L’équilibre de l’enseignement, basé sur une formation sensible, un ancrage dans une réalité sociale, des projets de création avec des partenaires publics et privés, favorise l’intégration professionnelle des étudiants. Le rapprochement de l’ÉSAD Orléans avec l’École Nationale Supérieure d’Art de Bourges qui délivre un DNSEP option Art, a permis de former un Pôle d’enseignement artistique en région Centre – Val de Loire de 500 étudiants. L’École fait partie de la Communauté d’Universités et Établissements (COMUE) des Universités Orléans / Tours. 

Le Frac Centre prend le parti de réunir l'art contemporain et l'architecture expérimentale des années 1950 à aujourd’hui au sein d'une même collection. La collection du Frac Centre est constituée aujourd’hui de quelque 600 œuvres, 800 maquettes d’architecture et plus de 15 000 dessins ainsi que de nombreux fonds d’architectes. Reconnue internationalement, cette collection est représentée à travers 150 architectes et 170 artistes et constitue un patrimoine unique. Lieu de découverte et de convivialité, Les Turbulences - Frac Centre proposent aux visiteurs une expérience artistique nouvelle au cœur d’une architecture innovante.
Les Turbulences - Frac Centre développent un programme d’expositions et un programme culturel transdisciplinaire autour des relations entre art, architecture et design. Ce programme met en lien ses expositions avec d’autres disciplines artistiques (théâtre, musique, cinéma, etc.) et est établi en étroite liaison avec ses partenaires en région. Les Turbulences - Frac Centre s’affirment aussi comme une plate-forme de production pour la jeune création architecturale à travers des actions de formation avec les écoles d’art et d’architecture ainsi que des workshops internationaux.

Le Site Internet de l'ÉSAD en cliquant sur ce lien. 
Le Site Internet de Les Turbulences - Frac Centre en cliquant sur ce lien.


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook.

02 octobre 2018

Rencontre avec Guillaume Aubry

Courser le soleil (analemme), visuel de la performance-projection présentée dans le cadre du programme Satellite de Nuit Blanche 2018 dans la cour de l’Hôtel de Villars (Mairie du 7e), crédit Ville de Paris, ADAGP

Les étudiants de VIA FERRATA reçoivent régulièrement la visite d'un artiste qui vient présenter son parcours et son travail. Lundi 24 septembre ils ont rencontré Guillaume Aubry.

"Artiste et architecte, Guillaume AUBRY est diplômé des Beaux-Arts de Paris (post-diplôme La Seine) et de l’Ecole d’Architecture de Paris-La Villette (DPLG). 

Son travail a été montré en France à Mains d’oeuvre, aux Beaux-Arts de Paris, au Centre d’Art Chanot à Clamart, à la Cité des Arts, à la Fondation d’entreprise Ricard, à la Friche de la Belle de Mai, à la Villa du Parc et à l’étranger au Casino du Luxembourg, à LaSalle School of Art de Singapour, à Yérevan en Arménie, à Nes en Islande... ainsi que dans des manifestations évènementielles comme la Biennale de Lyon, la Biennale de Lulea en Suède, le Salon de Mon-trouge, Jeune Création, la Biennale de Bourges, et prochainement la Nuit Blanche à Paris.

Il poursuit activement depuis plusieurs années une recherche sur le paysage au sens large et plus particulièrement sur l’expérience esthétique du coucher de soleil.

An attempt to fake the sunset, oeuf cru sur carte postale, travail de recherche 2016

Une douzaine d’étudiants de Via Ferrata va l’accompagner dans l’activation du projet Courser le soleil (analemme) dans le cadre de Nuit Blanche 2018. 
Analemme désigne le dessin elliptique obtenu en observant chaque jour pendant une année complète le décalage de la position du soleil. Ce motif scintillant et dynamique est projeté en grand format sur la façade de l’Hôtel de Villars (Mairie du 7e). 365 points lumineux sont activés les uns après les autres toutes les 2 minutes de 19h à 7h du matin. "
Le programme du 6 octobre de Nuit Blanche 2018 à retrouver ici.
 
Le Site Internet de Guillaume Aubry en cliquant sur ce lien.


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur  sa page Facebook.