26 novembre 2018

Escapade dans la forêt de Fontainebleau



photos : Laurent Lacotte


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook.

22 novembre 2018

Rencontre avec Mona Oren

 
Les étudiants de VIA FERRATA reçoivent régulièrement la visite d'un artiste qui vient présenter son parcours et son travail. Mardi 20 novembre ils ont rencontré Mona Oren.

" Mona Oren crée depuis 20 ans une œuvre protéiforme qui convoque régulièrement le dessin, la photographie, la vidéo et l’installation, mais dont le centre de gravité reste la sculpture. Venue à l’art par le goût du contact avec la matière, des volumes et des surfaces, elle réalise des œuvres tridimensionnelles qui font ensuite l’objet d’une mise en situation : spatialisation, transcription, série photographique ou vidéo.
Lauréate du prix Liliane Bettencourt pour l’intelligence de la main en 2018, Mona Oren développe dans sa pratique artistique une expertise du moulage et de l’empreinte. L’empreinte, geste technique qui « libère une espèce paradoxale d’efficacité [...] emprise corporelle et universalisable comme reproduction sérielle ; celle de reproduire des ressemblances extrêmes qui ne sont pas mimésis mais duplication ; ou encore celle de produire ces ressemblances comme négatives, contre-formées, dissemblables. [...] le pouvoir qu’ont les images de nous toucher, l’invention d’une mémoire des formes, le jeu cruel du désir et du deuil – tout cela dans un triple contact, tour à tour joyeux ou douloureux, avec la matière, avec la chair, avec la disparition. »*

La cire, matière de prédilection « vivante », « organique » dont on perçoit la vulnérabilité : fragile, sensible au vieillissement, sous la menace constante d’une déformation par la chaleur. Elle est également un médium « intime ». Si la nature et le monde végétal étaient à l’origine la source d’inspiration de l’œuvre de Mona Oren, elle s’est orientée dans une direction plus abstraite où l’expérience intérieure et personnelle se traduit par la matière, interrogeant le processus et l’espace. La démarche de Mona Oren peut s’apparenter au post-minimalisme en exploitant la force évocatrice et formelle du matériau, mais elle l’enrichie d’une émotivité plus volatile. Le symbolisme, l’érotisme, l’humour y sont présents également, tout comme le doute et la pudeur. Les strates de sens qui se superposent dans l’œil du spectateur sont plus délicates, translucides, que des déclarations d’intention. Elles se déposent ici par fines couches successives, par pellicules infinitésimales, entre profondeur et fragilité. Le travail de Mona Oren a fait l’objet de nombreuses expositions dans des musées et des galeries en France et à l’international. 

* Georges Didi-Huberman et Didier Semin, Faire une empreinte, catalogue d’exposition l’Empreinte, Édition du centre Georges Pompidou, Paris, 1997, p. 11.     

Visuels : Couché, sculpture, 2015
              Internal, sculpture, 2009


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook

19 novembre 2018

Visite du musée national de l'histoire de l'immigration


SOCIETE REALISTE, U.N. Camouflage, 2012. Collection MAC VAL – Musée d’art contemporain du Val-de-Marne. Photo © Marc Domage.

Les étudiants de VIA FERRATA ont visité la deuxième partie de l'exposition Person Grata au Musée national de l'histoire de l'immigration. La visite a été organisée et menée par Daphné Brottet, conférencière.



Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook.    

09 novembre 2018

Workshop sur les techniques de la peinture

Du 22 au 26 octobre, les étudiants de VIA FERRATA ont participé à un Workshop sur les techniques de la peinture Du projet à l’œuvre, animé par Julia Rolland. 

Diplômée des beaux-arts de Paris en 2008, Julia Rolland est artiste peintre, peintre en décors et enseignante. 
L’objectif de ce workshop a été, dans un premier temps, de faire découvrir aux étudiants des questions techniques liées à la pratique de la peinture : préparation du support et des médiums à l’huile et à l’acrylique, enduction, préparation des mélanges picturaux et nuanciers, utilisation des pigments, dessins préparatoires et mise au carreau. Puis de les amener progressivement à élaborer un projet pictural plus important, notamment en termes de dimension. Les étudiants devaient réfléchir à l’adéquation entre leur projet et la technique la plus appropriée pour le réaliser. 
Ce workshop les a amenés à comprendre certaines clés qui permettent de passer de leur idée première à la réalisation concrète d’un travail, et à la nécessaire adaptation à des contraintes techniques qui ponctuent ce processus.





Photos : Hugo Aymar



Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici

06 novembre 2018

Nuit Blanche 2018

À l'occasion de Nuit Blanche 2018, plusieurs étudiants de VIA FERRATA ont participé à la performance de Guillaume Aubry, Courser le soleil (analemme).
Retrouvez ci-dessous la vidéo de cet évènement.




Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook.

01 novembre 2018

Visite du Louvre et du Mac Val

Les étudiants de VIA FERRATA ont visité le Musée du Louvre. La visite a été organisée et menée par Anne-Cécile Moheng, historienne de l'art au service des collections des Beaux-Arts de Paris. Ils ont également visité le Musée d'art contemporain du Val-de-Marne dont la visite a été organisée et menée par Daphné Brottet, conférencière.


 

Exposition Persona Grata au Mac Val : 

" Le Musée national de l’histoire de l’immigration et le MAC VAL - Musée d’art contemporain du Val-de-Marne s’associent dans un projet qui interroge la notion d’hospitalité à travers le prisme de la création contemporaine. Les deux institutions - un musée de société qui valorise la création contemporaine et un musée d’art contemporain qui questionne les phénomènes de société - proposent ensemble Persona grata, une exposition en deux lieux et une large programmation, dans laquelle les artistes abordent avec leurs propres vision et sensibilité toutes les dimensions de ce qui construit ou bouscule les notions d’accueil et d’altérité."

Exposition Open Ended Now au Mac Val : 

" Réelle découverte pour les uns, confirmation d’un univers singulier pour les autres, cette première grande exposition monographique en France de Melanie Manchot porte un regard sur vingt ans de création, à travers une sélection d’œuvres réalisées entre 1998 et 2018, et ouvre son champ d’investigation grâce à de nouvelles productions.
Melanie Manchot s’approprie l’espace en le mettant à nu dans une scénographie ouverte mêlant espaces intimes et communs où chaque œuvre définit son propre territoire. L’artiste rejoue ses pièces et les fait dialoguer, favorisant ainsi une vision globale de son travail. Dans ses installations vidéo, elle mise sur l’échelle de la projection et les multiples écrans, impliquant le corps du spectateur et sa relation aux œuvres, lui demandant d’être actif et de multiplier les points de vue. Le temps de l’exposition devient le temps d’une nouvelle production vidéo participative, finalisée la dernière semaine, lors de laquelle la salle d’exposition se transforme en un plateau de tournage, véritable décor de cette œuvre en devenir. "


visuels :
Kimsooja, Bottari, Truck - Migrateurs, 2007 - 2009 
Grande Galerie du Louvre
Richard Baquié, Nulle part est un endroit, 1989  
Melanie Manchot, The Dream Collector (Mexico City), 2008 
 

Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook.