17 septembre 2019

Rentrée scolaire 2019 / 2020



Le lundi 9 septembre 2019, la quatrième promotion (-promotion Giona-) de VIA FERRATA la classe préparatoire publique aux examens et concours d’entrée dans les établissements supérieurs d’enseignement artistique intégrée à l'école des Beaux-Arts de Paris, a fait sa rentrée scolaire.

Les 25 étudiant(e)s de cette nouvelle promotion sont âgés de 17 ans à 21 ans. Ils ont pu voir tout au long de cette journée les espaces où vont se dérouler l’année : amphithéâtre du Murier, amphithéâtre de Morphologie, pôle numérique, service des collections, bibliothèque et médiathèque, ainsi que l’atelier de pratique artistique dédié à la classe préparatoire à Saint-Ouen.

Une nouvelle année débute pour ces étudiant(e)s et pour l'équipe pédagogique de VIA FERRATA, nous espérons qu'elle sera aussi réussie que la précédente (96% de réussite aux concours des écoles supérieures d'art) et jalonnée de réalisations intéressantes, de beaux projets et de découvertes enrichissantes !

 

 © Hugo Aymar 


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.  

21 juin 2019

Retour en photos sur les Portes ouvertes / Exposition des étudiants 2019


Photos : Hugo Aymar 



Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.

19 juin 2019

Article de la Fondation Sncf

©Anthony Micallef


Un grand nombre de jeunes d’Ile-de-France rêvent d’accéder aux sélectives écoles de l’enseignement artistique, notamment aux Beaux-Arts de Paris. Un pas de géant que facilite VIA FERRATA, soutenue par la Fondation SNCF. Témoignage de Luc Chopplet, coordinateur de la classe préparatoire VIA FERRATA, Beaux-Arts de Paris. 


Qu'est-ce que VIA FERRATA?
 
C’est une classe préparatoire publique aux concours et examens d’entrée dans les établissements supérieurs d’enseignement artistique, créée à l’École des Beaux-Arts de Paris il y a 4 ans, à destination des jeunes Franciliens issus de la diversité sociale. 25 élèves y étudient chaque année. Ils sont sélectionnés sur concours en fonction de leur talent (ils présentent un dossier artistique personnel), de leur motivation et du profil social des familles. C’est parti pour une belle aventure d’un an de préparation intensive aux meilleures écoles d’art du territoire français ! 


En quoi est-ce une démarche originale ? 

En île-de-France, il y a 5 classes préparatoires artistiques publiques (membres du réseau APPÉA*), qui accueillent chacune de 20 à 40 élèves, soit un peu plus de 100 élèves sur les milliers de candidats qui se présentent chaque année à l’entrée des écoles d’art. Ces classes préparatoires dispensent toutes un enseignement adapté et de grande qualité. L’originalité de VIA FERRATA tient à son implantation au cœur des Beaux-Arts de Paris et à l’importance donnée au profil social de ses étudiants. 


Quel bilan faites-vous de ce programme ?

Nous accueillerons en septembre la 4e promotion. Pour les élèves, le bilan est très positif. En moyenne, 95% de nos étudiants réussissent à entrer dans des écoles sélectives, telles que les Beaux-Arts de Paris, de Nantes, de Lyon ou de Cergy, la Villa Arson à Nice, la HEAR de Strasbourg/Mulhouse ou les Arts Décoratifs. Cette classe préparatoire s’inscrit désormais pleinement dans la pédagogie de l’école des Beaux-Arts. Ses étudiants accèdent aux conférences, aux visites d’expositions, au pôle numérique, aux cours de dessin. Ils créent des liens avec les autres élèves et avec les anciens de VIA FERRATA qui ont intégré les Beaux-Arts de Paris. Leur année à VIA FERRATA leur offre une première approche de leur future vie d’étudiant dans une école d’art, c’est un moment charnière. 


Que vous apporte le soutien de la Fondation SNCF ? 

La Fondation SNCF nous accompagne depuis la naissance du projet. C’est un très beau partenariat. Le soutien financier compte, il permet notamment d’acheter du matériel pour les élèves, de financer un atelier et des visites d’expositions. Au-delà, nous avons mis en place un mécénat de compétences pour préparer les jurys des concours qui sont une étape déterminante pour accéder aux écoles. Présenter son travail n’est pas un exercice facile. Chaque année, des membres de la Fondation SNCF viennent entraîner les étudiants dans une mise en situation (et en stress) réaliste. Une séance de débriefing permet de commenter les attitudes et de donner aux élèves des pistes d’amélioration dans la présentation de leurs travaux. C’est un moment intéressant et humain. Un lien fort se crée avec les membres de la Fondation, touchés par le travail artistique mais aussi par les parcours de vie des élèves. Aux récentes portes ouvertes de Via Ferrata, la plupart des “parrains” sont revenus à l’atelier, et les occasions de faire vivre ce projet ensemble se multiplient.


*Association nationale des Prépas Publiques aux Écoles supérieures d’Art
Retrouvez cet article sur le site de la Fondation Sncf
Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici

03 juin 2019

Exposition / Portes ouvertes 2019



Les étudiants de VIA FERRATA sont heureux de vous inviter 
à l’exposition de leurs travaux artistiques. 
Elle se tiendra les vendredi 14 et samedi 15 juin de 10h à 17h
au 126 rue des Rosiers – 93400 Saint-Ouen


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.  

21 mai 2019

Admissions en classe préparatoire 2019/2020

   

L’admission à VIA FERRATA pour la rentrée scolaire 2019/2020 est conditionnée 
par l’obtention du baccalauréat pour les élèves dont le nom figure dans la liste ci-dessous :

BENNAI Idris
BOUKRIT Myriam
CHABANE Assia
DEMARET Ilona
DIALLO Aïssatou
FALL Omar
FONTAN Samuel
FRAMENT Judith
LECARDONNEL Camille
MALLENS Pierre
METAILLE SIMAO César
MIGNONNE Luna
MOREL Coline
NAEL Alice
POUZET Elijah
RADFORD Mia
REVILLON Léa
VERLIN Camille


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici

19 avril 2019

Admissibilité en classe préparatoire / année scolaire 2019-2020

Les candidats admissibles sont invités à se présenter aux oraux d’admission aux dates et horaires indiqués dans la liste ci-dessous. Ces entretiens se dérouleront aux beaux-arts de Paris, 14 rue Bonaparte, 75006.

Le nombre et le format des travaux artistiques que vous pouvez présenter lors de ces oraux ne sont pas limités. Nous vous invitons à présenter une vue la plus exhaustive possible de votre production artistique. Les travaux que vous avez envoyé pour la présélection seront à votre disposition lors des entretiens.
Aucun outil numérique de présentation de vidéo et/ou photographie ne sera disponible, si vous désirez en montrer, vous devez apporter vos propres appareils (ordinateur portable, tablette...)

Les entretiens dureront quinze minutes par candidat. 

Les candidats non-admissibles (et qui n'ont pas joint une enveloppe de réexpédition) sont invités à venir récupérer leur dossier à l'accueil scolarité de l'école - 14, rue Bonaparte, 75006 Paris - du lundi 20 au vendredi 24 mai, et du lundi 27 mai au vendredi 31 mai, de 14h à 17h.  


Liste téléchargeable sur le site Internet des Beaux-Arts de Paris.

 

15 avril 2019

25 mars 2019

Sélectionner sans discriminer, le défi des grandes écoles d’art // article paru sur le Monde.fr

Face à l’engouement pour leurs formations, les écoles d’art publiques les plus prestigieuses peinent à ouvrir leurs portes à des profils variés. Des dispositifs tentent de contrer ce formatage des admis. 
par Sylvie Lecherbonnier

« Je pensais encore il y a peu que les Arts déco, c’était seulement un musée », avoue, amusée, Anna Gevorgyan. En ce matin de février, la lycéenne en bac pro métiers de la mode travaille dans l’atelier gravure de l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs (Ensad), à Paris. Elle dessine avec de l’encre épaisse et noire sur des plaques de métal, qu’elle passe ensuite sous presse. A côté d’elle, Axel, Athena, Léa s’affairent autour de la grande table recouverte de cartons.
Ils sont 31 lycéens, venus de toute la France et de toutes les filières, à participer à ce stage « égalité des chances » organisé par la Fondation Culture & diversité. Une préparation intensive aux écoles d’art où, pendant cinq jours, se côtoient élèves de terminale en bac pro STD2A ou voie générale option arts plastiques, dans une ambiance proche de la colonie de vacances. Ils logent tous à l’auberge de jeunesse et enchaînent les visites de musées, les travaux en atelier, les rencontres avec des artistes…
Axel Marie, en terminale L option arts plastiques, vient de Caen : « Je vis seul avec ma mère, je n’aurais pas pu venir une semaine comme ça si ce n’était pas pris en charge. Je voudrais être artiste, mais je me sentais assez seul jusqu’à présent. Là, je vois qu’il y a des gens qui peuvent m’aider. »

Si ce stage constitue le point d’orgue du programme « égalité des chances » de la fondation créée en 2006 à l’initiative de Marc Ladreit de Lacharrière, patron de Fimalac, il n’en est qu’une étape. En amont, une phase d’information sur les écoles d’art et de design a lieu dans les lycées REP (réseau d’éducation prioritaire) partenaires. En aval, la fondation octroie des bourses pour le passage des concours, des aides au logement ou à l’achat de matériel pendant les études, et poursuit l’accompagnement jusqu’à l’insertion professionnelle. Neuf écoles d’art participent à ce programme, et la fondation a aussi mis en place ce dispositif dans douze autres écoles (théâtre, architecture, cinéma, patrimoine).
Plus de 18 000 jeunes issus de l’éducation prioritaire ont été sensibilisés depuis treize ans, dont 1 700 ont été plus spécifiquement accompagnés et 700 ont réussi un concours. Florence Lafargue, en troisième année aux Arts déco, en fait partie et encadre aujourd’hui les lycéens du stage. « Je ne serais jamais entrée à l’Ensad sans ce dispositif, dit-elle. Mon dossier artistique aurait été beaucoup trop naïf. Sans compter l’aide financière reçue pour passer les concours. »
Culture & diversité tente ainsi d’ouvrir un peu plus grande la porte de la cinquantaine d’écoles d’art publiques. Face à l’engouement que suscitent ces études, il y a aujourd’hui embouteillage à leur entrée, comme le note une enquête réalisée pour le séminaire régional de l’European League of Institutes of the Arts (ELIA), qui se tient à Nantes du 13 au 15 mars. Si les écoles recrutent un candidat sur trois en moyenne en première année, la sélection est bien plus drastique dans les établissements les plus prestigieux : 3,5 % à l’Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, 7 % à l’Ecole nationale supérieure de création industrielle (Ensci ), 8 % aux Beaux-Arts de Paris, 15 % à Nantes.


Retrouvez la totalité de cet article en cliquant sur ce lien.  

Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.    

04 mars 2019

Visite du Musée Rodin

Les étudiants de VIA FERRATA ont visité le Musée Rodin avec Anne-Cécile Moheng, historienne de l'art. Notamment la nouvelle salle Rodin et l'Antique :
"L’Antique est ma jeunesse déclarait Rodin, signifiant par là même que sa passion pour l’Antique était une grande source d’inspiration. Rodin est un collectionneur acharné d’Antiques. Il achète, à partir de 1893, des milliers de fragments de sculptures grecques, romaines et égyptiennes, qui accompagnent sa réflexion artistique. À Meudon comme à Paris, Rodin expose ces objets sur des caisses, des sellettes ou des colonnes en plâtre, au milieu de ses propres œuvres."










Les étudiants ont visité l'exposition Rodin : Dessiner, découper.
 
"Si Rodin reste aux yeux du public un sculpteur, ses dessins sont, dit-il, « la clé de mon œuvre ». L’exposition Rodin : Dessiner, Découper, révèle au public près de deux cent cinquante dessins au sein desquels quatre-vingt dix ont pour particularité le découpage et l’assemblage de figures. Jouant de la mise en espace de ces corps, ce procédé révèle des silhouettes découpées audacieuses et un dynamisme d’une grande modernité. Cette exposition annonce un des modes d’expression novateurs du XXe siècle."






Le site Internet du musée Rodin en cliquant ici.
 

Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.   

15 février 2019

Deux étudiantes dans l'équipe Wearable Lab du salon "Première Vision" 2019


" L’intrusion de la technologie dans l’univers de la mode n’en finit pas de bousculer les codes et les pratiques.
Fort de sa mission de décryptage des tendances de demain, Première Vision a souhaité accompagner la transformation du secteur de la mode en lançant dès février 2017 le Wearable Lab : un espace annuel (édition de février) au cœur de Première Vision Paris, destiné à mettre en lumière les acteurs de la Fashion Tech.
Son objectif est de présenter une sélection internationale de matières, produits et services sources d’expérimentation pour l’industrie de la mode : R&D, matériaux intelligents et technologies innovantes; une exposition inspirante et un programme de conférences autour du thème de la mode et de la technologie. "



Dans le cadre de ce projet, deux étudiants de la classe préparatoire VIA FERRATA, Massabielle Brun et Maïa Charbonnier, ont rejoint l'équipe afin d'assurer, pendant toute la durée de l'exposition, l'accueil du public, la médiation culturelle, l'aide au montage et démontage.


Commissariat : Anne-Sophie Berard
Scenographie :
Marion Thelma et Camille Pawlotksy (aux lumières)
Graphisme : Raphaël AZEL Martinez
Production executive: Le Coup D'Avance
(Marc Brunet, Lou Occelli, Isabelle Laurent)
@Photos : Marie-Amélie Tondu

Plus d'informations sur le Wearable Lab en cliquant ici.


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.    

04 février 2019

Travaux d'étudiants

Massabielle Brun

Marc-Aurèle Ngoma

Hamza Kader                                                                               Maïa Charbonnier

Adèle Ballif                                                                                   Hugo Da Silva

Anne-Claire Monot

Maïlys Fabbi

Dayane Obadia                                                                            Maïlys Fabbi

Pierre Brunet                                                                                Kim Lockhart

Winca Mendy                                                                              Adèle Ballif

Blandine Dumeau

Joséphine Loembe Sauthat

Diala Abou Zeid Agha

Olivia Frischt

Arthur Chauveau

Zoé Bernardi


Photos © Hugo Aymar



Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.