21 octobre 2019

Les étudiants dans la forêt de la Fontainebleau

" Heureux qui pénètre dans la forêt doué d'une attention généreuse aux choses, offert à la variété du monde. Fuir les sentiers piétinés pour inventer le chemin de ses pas, trancher les bois au travers, par une manière libertaire d'aller. Le marcheur prend son temps et se moque de l'horloge, il est maître de son souffle et, mendiant de solitude, il ne doit rien à quiconque. (...) Il redevient l'enfant qu'il était, sensible à la rugosité des écorces, aux effluves de terre, saisi de plaisir et d'un peu d'angoisse à la croisée des chemins, car, redevenu enfin l'homme des belles occasions, flâneur de circonstance, il est l'esclave du hasard, ravi par la liberté de ses sens. (...) La forêt offre les oeuvres qu'elle compose.
La valeur d'un paysage, l'émotion qu'il répand, est d'abord le fruit de la confrontation du spectacle qu'il donne et de l'âme qui marche à sa rencontre. "
Anne Vallaeys, extrait de FONTAINEBLEAU La forêt des passions
 




© Hugo Aymar  


Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook en cliquant ici.