21 novembre 2019

Rencontre avec Émilie Brout & Maxime Marion


Les étudiants de VIA FERRATA reçoivent régulièrement la visite d'un artiste qui vient présenter son parcours et son travail. Mardi 19 novembre ils ont rencontré Émilie Brout & Maxime Marion. 

 La pratique d'Émilie Brout & Maxime Marion porte essentiellement sur la culture et les usages du web ; ils travaillent ainsi le plus souvent avec et sur internet. Employant une large diversité de mediums, ils ont un intérêt particulier pour la vidéo dont ils cherchent à explorer et repousser les limites (non-linéarité, durées infinies, matérialité du support d’affichage...). L’abondance des images – amateur, vernaculaires ou plus largement utilitaires –, leurs modalités de production, leurs circuits de diffusion et leurs contextes de réception sont également des sujets récurrents dans leur travail. Via un décryptage minutieux, ils essaient d’identifier les spécificités économiques, politiques et juridiques de systèmes ou de structures existantes avant de les infiltrer, pour y laisser des traces ou en rendre compte, notamment par le moyen du récit. Leurs pièces cumulent ainsi souvent des registres d’existence parallèles, au-delà du seul espace d’exposition, visant à réinscrire de l’incarnation et de la fiction au sein même de leurs champs d’intervention.  

Nés en 1984 et 1982, Émilie Brout & Maxime Marion vivent et travaillent à Paris. Leur travail a été lauréat du prix de la fondation François Schneider et du prix du public Sciences Po pour l’art contemporain. Il a été soutenu par la Fondation des Artistes, la SCAM et le CNC, et fait notamment partie des collections des FRAC Aquitaine et Poitou-Charentes. Il a été exposé en France et à l’étranger : MAC VAL, Vitry-sur-Seine ; Cité de la céramique, Sèvres ; IAC Villeurbanne ; FRAC Haute-Normandie, Rouen ; 5th Moscow Biennale for Young Art ; Carroll/Fletcher, Londres ; OCAT Shenzhen ; Daegu Art Museum ; Redline Contemporary Art Center, Denver...  Ils ont récemment bénéficié d’expositions personnelles à la galerie 22,48 m², Paris (2019), à la Villa du Parc, Annemasse (2018), au Pori Art Museum, Pori, Finlande (2018) et à la galerie Steve Turner, Los Angeles, Etats-Unis (2017).

PHOTOS : vue d'exposition à la Villa du Parc, 2018 © Aurélien Mole  



Suivez en direct toute l'actualité de VIA FERRATA sur sa page Facebook.